5 choses qu’il ne faut jamais acheter sur Internet

Le e-commerce représente un secteur en pleine expansion, et ce, malgré une certaine méfiance vis-à-vis des solutions de paiement. Quoi qu’il en soit, on ne peut pas tout acheter sur Internet. Ces lignes recensent donc les 5 choses qu’il faut toujours éviter de commander en ligne. Pour quelle raison ? Parce qu’elles sont tellement sensibles qu’on a besoin d’avoir des garanties solides.

Les prestations médicales et les médicaments

La réalité est claire : il faut une formation en bonne et due forme pour pouvoir ausculter. Il faut donc se méfier, par exemple, de ces gentils censeurs qui jouent les psychothérapeutes. Faute de compétence sérieuse, leurs conseils risquent fort d’engendrer un effet pervers. Il en est de même pour les médicaments. Ce n’est pas forcément la compétence qui les prescrit qui pose problème, mais leur provenance. Rien ne garantit que ces médicaments aient été fabriqués par des laboratoires pharmaceutiques accrédités. D’autant plus que l’imitation d’un logo, voire d’un site officiel est un jeu d’enfant.

La nourriture

L’internaute n’a pas les moyens de vérifier les conditions dans lesquelles telle boîte de conserve ou telles céréales ont été préparés. Que les choses soient claires : ce n’est pas de la paranoïa, mais du réalisme. Car même dans des restaurants, en apparence chics, on lésine sur les règles d’hygiène en cuisine ou dans l’entrepôt. Mais si pour ces établissements physiques, des agents de l’Etat sont régulièrement dépêchés sur place, aucun contrôle effectif n’est fait pour les sites marchands.

Les produits de beauté

Pour acheter un parfum ou un shampooing, mieux vaut toujours se rendre dans un magasin physique. Alors à quoi servent les sites e-commerce ? Beaucoup de Français s’en servent pour se renseigner sur les nouveautés, les promotions, etc. S’ils préfèrent acheter les produits de beautés dans un magasin physique, c’est parce qu’ils veulent les toucher, les essayer. D’autres personnes optent tout de même pour l’achat en ligne, mais uniquement sur des sites proposant des conditions optimales. Elles prêtent particulièrement attention au droit de retour des produits.

Les armes

Vous avez un permis de port d’arme ? Alors évitez surtout d’en acheter sur Internet. Si la transaction prenait en contrepied les règles internationales sur le commerce d’armes, il y aurait un double problème. Le premier est moral : beaucoup de sang a peut-être coulé avant que l’arme n’arrive entre vos mains. Le second est juridique : au mieux, vous êtes seulement convoqué par la police ou la DGSI, au pire, vous devrez mener une rude bataille judiciaire.

beretta-906612_1280

Des produits provenant des Etats-parias

Ne faites pas la même erreur que BNP Paribas qui a payé très cher la violation de l’embargo américain contre Cuba. Que vous soyez micro-entrepreneur, agriculteur ou travailleur indépendant, ne titillez pas l’UE ou les Américains par des transactions avec des acteurs russes ou nord-coréens. Il ne s’agit pas de prendre parti, mais de regarder la réalité en face. Souvenez vous de la grande fierté qu’affichait le juge américain qui avait lourdement pénalisé BNP Paribas. En fait, ce juge fédéral se délectait parce que, en attrapant un gros poisson, il consolidait sa carrière.