Pas d’erreur 401 pour le scrambler Svartpilen

Dévoilée lors du salon de Milan 2014, la Husqvarna 401 Svartpilen sortira dès le printemps 2017. Pour sûr, cet engin au design musclé va faire tourner les têtes.

Un fantasme motorisé

Une pointe de rétro mélangée à une bonne dose de modernité. Suppléés d’une musculature ciselée, cette cylindrée à l’allure animale renoue avec les origines du scrambler. Pensée pour le tout terrain, la Svartpilen (flèche noire en Suédois) se réduit à un design minimaliste et épuré. Compact et trapue, elle s’inscrit pourtant parfaitement dans l’ère technologique. Son phare à LED cylindrique et son échappement sous selle promettent un compromis idéal entre innovation et valeurs originelles.
Autre information qui devraient ravir les amateurs de motos qui ne possèdent pas le permis gros cube, ce véhicule se déclinera aussi en 125cm3. De quoi mettre au tapis les Mash et autres marques chinoises qui, malgré leur look sympathique, ne peuvent rivaliser avec cette esthétique minutieusement étudiée. Si les modèles de production diffèreront de ce concept-bike, ils devraient toutefois garder une grande partie de sa plastique avantageuse.
Inutile de préciser qu’avec un tel véhicule en sa possession, l’assurance moto tous risques s’impose. A quand un scooter type scrambler, qui nécessiterait lui aussi une assurance scooter performante ?

Vous avez dit « Husqvarna » ?

Rachetée par le groupe KTM, la marque suédoise propose en 1959, le premier motocross digne de ce nom. Steve McQueen délaisse alors la Triumph Scrambler, séduit par les performances de la machine.
D’aucuns estiment que le Krisprolls représente ce que la Suède a fait de meilleur. Les aficionados de football s’écrieront que c’est Zlatan Ibrahimovic. Les motards, naturellement, répliqueront en citant la 401 Svartpilen.